ON PARLE DE NOUS
25 mai 2014

Le groupe GT dopé par la logistique en 2013

GT-Logistics-GT-Location-une-année-2013-de-croissance-Le groupe girondin a progressé l’an dernier et démarre 2014 sur de bonnes bases, malgré la perte d’un gros contrat logistique avec Quiksilver.

 

 


Le groupe GT (GT Location location de véhicules avec chauffeurs et GT Logistics prestations logistiques), dirigé par les frères Eric Sarrat et Michel Sarrat, à Bassens (33), a réalisé un bon exercice 2013, porté par une hausse globale de son chiffre d'affaires de 5,7 %, à 166 M€, pour 2.100 salariés.Avec une poussée de 8,8 % du chiffre d'affaires de GT Logistics, qui franchit pour la première fois la barre des 50 M€ (à 50,5 M€).

 

"On a payé cher pour voir sur le marché de l'e-commerce"


(…) La branche logistique a été boostée par L4 Logistics. Cette filiale e-commerce de GT Logistics, qui a cumulée plusieurs exercices déficitaires, s'échappe du peloton en 2013 avec une hausse d'activité de 38 %, à 9,9 M€ ! Un record qu'Eric Sarrat, patron de GT Logistics, a salué avec philosophie. « On peut dire qu'on a payé cher pour voir sur le marché de l'e-commerce. Le chiffre d'affaires est à la hausse, l'endettement à la baisse et nous nous adaptons aux contraintes de ce marché particulier. (…)

Nous travaillons avec de nombreux petits clients.(…)

 

D’ici 2016


Cette bonne année 2013 charrie pourtant son lot de mauvaises nouvelles. La perte du contrat de GT Logistics avec Na Pali, dans la région grenobloise, est un coup dur historique pour le groupe girondin. Ce contrat devrait ainsi générer 8 M€ de chiffre d'affaires cette année, pour tomber à la moitié en 2015 et tendre vers zéro à l'exercice suivant. « Nous négocions avec eux parce que leur volonté de concentrer leur logistique au port d'Anvers pourrait se solder par le licenciement de 89 salariés, ce que nous refusons, tout en leur faisant quitter un magnifique site de 30.000 m2, très sécurisé, qu'ils n'ont pas encore fini de payer. Nous sommes engagés, avec de nombreux intervenants de la région, dans la reconversion de ce site qui va proposer des loyers à des prix très avantageux et nos relations avec eux ne vont pas se rompre brutalement » détaille Eric Sarrat.

 

 

Extrait de l’article de Jean-Philippe DEJEAN paru le 20 mai 2014 sur le site Objectif Aquitaine